Expression de genre et non-binarité

 

Me revoici cette fois-ci pour revenir sur une idée que je trouve assez absurde, voire carrément dangereuse, et que j’ai vu circuler sur des groupes non-binaires. J’ai peut-être interprété, auquel cas je serai ravi d’en débattre de façon polie et respectueuse, mais voici un des arguments qui a été lancé pour définir la non-binarité : toute personne n’étant pas conforme dans son genre est non-binaire.

Inutile de dire que je suis totalement en désaccord avec ce postulat de départ. Déjà parce qu’il remet en cause l’autodétermination que les personnes non-binaires (et trans tout court d’ailleurs) revendiquent en ce concerne leur identité de genre : c’est-à-dire que ce ne soit pas autrui qui décide à leur place ce qu’est LEUR(s) genre(s). Ce n’est pas à moi de décider si vous êtes cis, une meuf trans, un mec non-binaire, androgyne… Et encore moins en me basant sur votre expression de genre.

Car le propos sous-jacent est bien celui-ci : l’expression de genre qu’on choisit (ou pas, à quel point une expression de genre peut-elle être un choix dans la mesure où celle-ci peut être vitale pour son bien-être ou sa sécurité ?) indique notre identité de genre. En d’autres mots, ce raccourci dangereux aboutit à des phrases aberrantes du style « les butch [lesbiennes à l’expression de genre masculine] sont des non-binaires », « les gays effeminés ne se sentent pas totalement homme ».

Pourquoi c’est aberrant ?

Tout simplement car dans notre société cishétéronormée, c’est un cliché homophobe que de dire que les lesbiennes ne sont pas des vraies femmes ou les gays pas de vrais hommes. Et qui aboutit à des violences directes ou détournées : viols correctifs, agressions, harcèlement de rue, insultes… Petite anecdote que j’ai vécue : quand j’étais ado, bien avant de savoir que j’étais trans non-binaire, je pensais être une meuf attirée par les meufs. Imaginez-vous le nombre de remarques que j’entendais A CHAQUE FOIS que je tenais la main à une de mes copines dans la rue ? Je vous en fais une petite fournée :

  • « c’est qui qui fait l’homme et c’est qui qui fait la femme ? »
  • « sors avec un vrai homme ! »
  • « tu sors avec une fille parce que t’as pas trouvé le bon homme ! »
  • « couche avec moi tu verras ce que tu manques ! »
  • « vous êtes vraiment des filles ? et vous êtes en couple ? »
  • « une femme c’est fait pour aller avec un homme »
  • « au lit comment vous faites ? »
  • « c’est toi qui baises ou tu te fais baiser ? »
  • « tu sors avec des filles parce que tu veux être un homme ? »

Et j’en passe…

On a là de la lesbophobie ordinaire, violente, qui flirte avec des menaces de viol correctif (les « couche avec moi tu vas voir ce que c’est de coucher avec un vrai mec » ). De l’homophobie donc. Mais pas seulement.

En effet dans mon cas cette homophobie s’associait facilement avec le sexisme qui s’exprime largement via le harcèlement de rue. Mais on peut également parler de transphobie, dans la mesure où je ne ressemblais pas à une « vraie » femme, et où je n’avais pas l’impression d’en être une [spoiler : parce que je n’ai jamais été une femme en fait :D], et qu’on pouvait aisément me qualifier de butch. De plus, on n’hésitait pas à me qualifier de « gouine » dans mon lycée avant même que j’aie fait mon coming-out, ainsi que d’autres insultes ou micro-agressions liées à mon manque de féminité présumé. L’idée derrière ces insultes, c’est que finalement, une lesbienne n’est pas une vraie femme. Et que ne pas être une vraie femme, c’est MAL.

D’ailleurs, combien de fois j’ai pu avoir de râteaux justement à cause de mon apparence jugée pas assez féminine pour les lesbiennes avec qui je flirtais ? Combien de meufs lesbiennes méprisent les lesbiennes butch car jugées trop masculines, de véritables clichés vivants ? Est-ce simplement de l’homophobie intériorisée ou n’assiste-t-on pas là à une convergence d’oppressions systémiques ?

Est-ce simplement de l’homophobie d’insulter un travesti, qui peut être un homme cisgenre hétéro qui décide à des moments donnés de mettre des robes et de se maquiller ? Non, on y relève évidemment une part de transphobie, car il est insupportable dans une société cissexiste de jouer avec les stéréotypes de genre, surtout quand on est un homme (ou assigné-e comme tel). Est-ce pour autant qu’une personne cisgenre décidant (par choix ou non) d’avoir une expression de genre opposée à son identité d’homme ou de femme, ou bien brouillant les pistes, devient non-binaire comme par magie ?

Non. Bien sûr, la non-binarité peut s’exprimer via une expression de genre différente de la norme. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les personnes non-binaires, et en aucun cas un vêtement ne peut définir notre genre à notre place.

Pour beaucoup, s’accorder à des stéréotypes de genre est vital, que ce soit pour réduire de la dysphorie, pour ne pas subir de la transphobie, pour trouver du travail… Il n’est donc pas question de dicter à quiconque leur façon d’exprimer leur genre.

Par contre, l’autodétermination reste importante : NON, la non-binarité ce n’est pas être une lesbienne butch ou un gay efféminé. OUI, les personnes ne ressemblant pas à des stéréotypes de personnes cis s’exposent à des degrés de violence pouvant être extrêmes. NON, cela ne veut pas dire que leur expression de genre est un indicateur formel de leur identité de genre.

On ne devient pas non-binaire en portant une robe ou un jogging. Prétendre le contraire, ça revient à peu près à avoir les mêmes arguments que la Manif pour Tous quand ceux-ci prétendent que les filles portent des robes et les garçons des pantalons. Merci donc de ne pas reprendre des arguments foireux, et de comprendre qu’il y a une convergence entre sexisme, homophobie et transphobie dans une société patriarcale cishétéronormée, qui nous rend victimes à partir du moment où on sort des normes genrées, que ce soit en terme d’expression de genre, d’identité de genre ou bien d’orientation sexuelle. Cela ne signifie pas que quiconque sortant de ces normes est forcément non-binaire… Laissez les gens se définir comme ils le veulent. A bon entendeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s